Esquire Theme by Matthew Buchanan
Social icons by Tim van Damme

04

Jan

Connaissez-vous les Petites Merveilles de Damas? Ces pâtisseries orientales pas comme les autres portent délicieusement bien leur nom! Délicates, raffinées, belles à croquer… Ces petites bouchées exotiques sont un régal pour les yeux comme pour les papilles! Sans parler de tout le remarquable travail de packaging qui les accompagne: une fois les boîtes vidées, on hésite vraiment à les jeter tant elles sont jolies et colorées.
Une belle découverte que nous devons à Hoosta Magazine et son excellente rubrique Moments Parisiens!



Les Petites Merveilles de Damas 63, rue Monge 75005 Paris France T. : +33.(0)1.43.36.56.84contact@merveilles-de-damas.com

Connaissez-vous les Petites Merveilles de Damas? Ces pâtisseries orientales pas comme les autres portent délicieusement bien leur nom! Délicates, raffinées, belles à croquer… Ces petites bouchées exotiques sont un régal pour les yeux comme pour les papilles! Sans parler de tout le remarquable travail de packaging qui les accompagne: une fois les boîtes vidées, on hésite vraiment à les jeter tant elles sont jolies et colorées.

Une belle découverte que nous devons à Hoosta Magazine et son excellente rubrique Moments Parisiens!

Petites merveilles de Damas

Petites merveilles de Damas

Les Petites Merveilles de Damas
63, rue Monge
75005 Paris
France
T. : +33.(0)1.43.36.56.84
contact@merveilles-de-damas.com

25

Nov

Benjamin Diamond nous a donné rendez-vous à la Maison de Verre de Pierre Chareau,  à Paris. Il est à l’origine du tube interplanétaire « Music sounds  better with you » co-écrit avec Thomas Bangalter et Alan Braxe pour Stardust.  Les connaisseurs s’en souviennent comme si c’était hier. Après trois  albums et des Dj Sets un peu partout dans le monde, cet icône de la French Touch sera de passage dans la Vallée de la Loire.
Residence Secondaire et le collectif Orleans will kill New York invite  Benjamin Diamond ce week-end, le 25 novembre 2011, pour leur soirée au  80’s club.

Benjamin Diamond nous a donné rendez-vous à la Maison de Verre de Pierre Chareau, à Paris. Il est à l’origine du tube interplanétaire « Music sounds better with you » co-écrit avec Thomas Bangalter et Alan Braxe pour Stardust. Les connaisseurs s’en souviennent comme si c’était hier. Après trois albums et des Dj Sets un peu partout dans le monde, cet icône de la French Touch sera de passage dans la Vallée de la Loire.

Residence Secondaire et le collectif Orleans will kill New York invite Benjamin Diamond ce week-end, le 25 novembre 2011, pour leur soirée au 80’s club.

La Maison de Verre est l’oeuvre majeure de Pierre Chareau. Conçue pour un médecin réputé,  elle rassemblait le lieu de vie familial, son cabinet ainsi que son  laboratoire. Il a également créé beaucoup de mobilier et d’éléments de  décoration. Malgré une rénovation récente, on retrouve encore de  nombreux éléments de décoration d’origine, créés par Pierre Chareau, au Grand Hôtel de Tours.
Benjamin Diamond: Effectivement, j’avais séjourné une première fois au Grand Hôtel de Tours, tout à fait par hasard, et j’ai pu admirer le bar.  J’en avait entendu parler, c’est vraiment une expérience unique, c’est  un lieu que j’invite tout le monde à découvrir… C’est à la fois un  endroit très agréable pour prendre un verre, mais c’est l’occasion de  découvrir une véritable oeuvre artistique et esthétique .
Pierre Chareau a participé à la révolution artistique et sociale des  Années Folles. Il a été l’un des précurseurs du mouvement moderne. J’ai  envie de faire un rapprochement avec les débuts de la French Touch…  Peux-tu nous raconter en deux mots cette aventure?
Benjamin Diamond: J’ai eu la chance d’être là au bon  moment. J’ai réussi il y a dix ans à écrire un morceau qui se propage  au travers des générations, c’est une chance inouïe.

La Maison de Verre est l’oeuvre majeure de Pierre Chareau. Conçue pour un médecin réputé, elle rassemblait le lieu de vie familial, son cabinet ainsi que son laboratoire. Il a également créé beaucoup de mobilier et d’éléments de décoration. Malgré une rénovation récente, on retrouve encore de nombreux éléments de décoration d’origine, créés par Pierre Chareau, au Grand Hôtel de Tours.

Benjamin Diamond: Effectivement, j’avais séjourné une première fois au Grand Hôtel de Tours, tout à fait par hasard, et j’ai pu admirer le bar. J’en avait entendu parler, c’est vraiment une expérience unique, c’est un lieu que j’invite tout le monde à découvrir… C’est à la fois un endroit très agréable pour prendre un verre, mais c’est l’occasion de découvrir une véritable oeuvre artistique et esthétique .

Pierre Chareau a participé à la révolution artistique et sociale des Années Folles. Il a été l’un des précurseurs du mouvement moderne. J’ai envie de faire un rapprochement avec les débuts de la French Touch… Peux-tu nous raconter en deux mots cette aventure?

Benjamin Diamond: J’ai eu la chance d’être là au bon moment. J’ai réussi il y a dix ans à écrire un morceau qui se propage au travers des générations, c’est une chance inouïe.

(Source : bippityboppityboo)

17

Nov

Euro Gusto : parce qu’on a oublié comment c’était “avant”

(crédit photo : Romain Lhuissier)

Cet automne et pour bien se préparer à l’hiver j’ai décidé de vous parler… d’abats et de bas morceaux ! Du gésier de boeuf, des tripes à la mode de Caen, de la cervelle d’agneau, de la queue de boeuf mijotée…

Pas la peine de vous poser la question, je sais très bien qu’à la lecture de ces mots vos papilles sont en émoi, votre appétit prend le dessus et que vous n’avez qu’une hâte, celle de savoir où vous pourrez aller déguster toutes ces entrailles, ces viscères qui vous donnent déjà envie d’aller ouvrir un abattoir dans votre salle à manger!

Alors pour celles et ceux qui ne sont pas encore membres de la Tripière d’Or (cette confrérie normande consacrée à la dégustation et à la promotion des tripes), il y a aussi le salon Euro Gusto. Ce week-end, Boyaux, intestins et jarets seront les stars de cet évènement Slow Food. 

Mais surtout parce que vous avez probablement saisi l’ironie de ces premières lignes et que je sais que peu d’entre vous sont fan de ces curiosités gastronomiques, le rendez-vous Euro Gusto c’est aussi de savoureux légumes d’hiver, du poisson riche en oméga 3 et de bonnes bouteilles de vins régionaux.

Et pour les plus curieux, des chefs étoilés vous montreront en live à quel point les bas morceaux et les abats peuvent faire partie de la haute gastronomie. Tout est dans la préparation!

On se laisse tenter ?

Les 18, 19 et 20 novembre au Parc des Expositions de Tours

plein tarif : 6€ / Tarif réduit 3€ / Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et les adhérents Slow Food. 

Le Grand hôtel de Tours propose un package pour l’occasion, ici.

22

Juil

Popelini29, rue Debelleyme75003 ParisFranceT. : +33.(0)1.44.61.31.44contact@popelini.com
Adresse recommandée par Sandy Pérolle, Rédactrice en Chef Adjointe de Hoosta magazine et par l’Hôtel Le 20 Prieuré (Paris, 11e arrondissement), membre du réseau Hoosta situé près de cette adresse.

Popelini
29, rue Debelleyme
75003 Paris
France
T. : +33.(0)1.44.61.31.44
contact@popelini.com

Adresse recommandée par Sandy Pérolle, Rédactrice en Chef Adjointe de Hoosta magazine et par l’Hôtel Le 20 Prieuré (Paris, 11e arrondissement), membre du réseau Hoosta situé près de cette adresse.

Popelini mon pti chou!

Après les macarons et les cupcakes, voilà que les choux (trop chou) pointent leur nez ! La gourmandise ne semble plus avoir de limites malgré les éternels régimes annexés dans les magazines féminins. Alors pour se faire plaisir sans rougir, on file chez Popelini, LA nouvelle boutique gourmande du Marais, où l’on découvre des choux de poche à croquer ! Réalisés par la jeune pâtissière (ex de Ladurée) Alice Barday, on craque pour l’un des neuf parfums classiques (café, chocolat…) ou pour le parfum éphémère pensé selon l’inspiration du jour ! A mon avis, vous risquez d’en repartir un exemplaire de chacun en boîte ! Attention à la ligne…Popelini 29, rue Debelleyme 75003 Paris

18

Juil

Ma photo pour Benjamin Diamond! I love you!

Ma photo pour Benjamin Diamond! I love you!

08

Juil

Depuis près d’un mois, Dripped, le dernier court métrage de Léo Verrier, circule librement sur la Toile. Après 8 mois de production, le réalisateur, qui a déjà réalisé 8 courts métrages, a bien l’intention de faire connaître son dernier bijou d’animation. 

Et c’est tout ce qu’on lui souhaite !

Pour l’instant, Canal+ France et Espagne souhaitent acheter les droits du film. A la signature du contrat, la vidéo ne sera plus disponible sur Internet. A vos clics, prêt, feu, partez !

Un baiser… quoi de plus simple pour dire Je t’aime ? Mutin, sensuel,  souriant… un baiser peut prendre de multiple formes ! C’est la bonne  idée de l’hôtel Jules dont la Bouche est l’emblème : tout nouveau, tout  beau, il organise un concours photos Bouche(s) ! A gagner notamment, un  week-end pour deux à l’hôtel, un parfum Etat Libre d’Orange  (Bendelirious pour être exacte), des cocktails au bar du Jules et des  Bouche(s) en sculpture !
Le bonus : On adore les photos Pin-up réalisées par la photographe Eve Saint-Ramon pour le lancement du concours !
Pour participer, rendez-vous sur le blog de l’hôtel Jules !

Un baiser… quoi de plus simple pour dire Je t’aime ? Mutin, sensuel, souriant… un baiser peut prendre de multiple formes ! C’est la bonne idée de l’hôtel Jules dont la Bouche est l’emblème : tout nouveau, tout beau, il organise un concours photos Bouche(s) ! A gagner notamment, un week-end pour deux à l’hôtel, un parfum Etat Libre d’Orange (Bendelirious pour être exacte), des cocktails au bar du Jules et des Bouche(s) en sculpture !

Le bonus : On adore les photos Pin-up réalisées par la photographe Eve Saint-Ramon pour le lancement du concours !

Pour participer, rendez-vous sur le blog de l’hôtel Jules !

01

Juil

Un cocktail mondain au Schmuck
Envie de vous la couler douce en compagnie des belles gueules du ciné  français (Gaspard Ulliel, Guillaume Canet and Co) un mojito royal à la  main ? J’ai trouvé votre repère : le Schmuck nouvelle version !
Au coeur de Saint-Germain-des-Prés, Gilles Lellouche, Antoine de  Travernost et Romain Dian ont frappé fort avec ce nouveau lieu loufoque,  infiniment branché ! L’univers est signé Laura Gonzales, les desserts  Gérard Mulot, les Dandys parisiens, fashionistas et activistes de la  hype s’y pressent déjà ! Alors, ce week-end, équipée de vos plus beaux  escarpins, transformée en oiseau de nuit, foncez-y !
Le Schmuck 1, rue de Condé 75006 Paris
Toutes les adresses branchées de Paris sur Hoosta Magazine !

Un cocktail mondain au Schmuck

Envie de vous la couler douce en compagnie des belles gueules du ciné français (Gaspard Ulliel, Guillaume Canet and Co) un mojito royal à la main ? J’ai trouvé votre repère : le Schmuck nouvelle version !

Au coeur de Saint-Germain-des-Prés, Gilles Lellouche, Antoine de Travernost et Romain Dian ont frappé fort avec ce nouveau lieu loufoque, infiniment branché ! L’univers est signé Laura Gonzales, les desserts Gérard Mulot, les Dandys parisiens, fashionistas et activistes de la hype s’y pressent déjà ! Alors, ce week-end, équipée de vos plus beaux escarpins, transformée en oiseau de nuit, foncez-y !

Le Schmuck
1, rue de Condé
75006 Paris

Toutes les adresses branchées de Paris sur Hoosta Magazine !

27

Jui


Les Space Invaders envahissent la Générale !
Au détour d’une ruelle sombre, au-dessus d’un poteau ou cachés sur un  pont, les Space Invaders hantent Paris. Pour les remarquer, il vous  faudra faire preuve de patience et surtout, lever le nez au ciel ! Car  ces petits robots rigolos jouent les hommes de l’espace, et envahissent  Paris… en toute discrétion. Pour fêter le millième Space Invaders, la Générale organise une rétrospective inédite, entièrement dédiée au travail  d’Invader, le papa des robots, figure incontournable du street art  français. Du container à l’entrée par lequel vous serez obligés de  pénétrer dans le noir, au Rubik’s cube géant, cette exposition vous  invite à découvrir les Space Invaders… de l’intérieur.
« 1000, une exposition de Space Invader » à la Générale jusqu’au 2 juillet 2011. Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 20h30.
La Générale 14, avenue Parmentier 75011 Paris France
Tout Hoosta Magazine est en ligne ici.http://www.hoostamagazine.com/

Les Space Invaders envahissent la Générale !

Au détour d’une ruelle sombre, au-dessus d’un poteau ou cachés sur un pont, les Space Invaders hantent Paris. Pour les remarquer, il vous faudra faire preuve de patience et surtout, lever le nez au ciel ! Car ces petits robots rigolos jouent les hommes de l’espace, et envahissent Paris… en toute discrétion. Pour fêter le millième Space Invaders, la Générale organise une rétrospective inédite, entièrement dédiée au travail d’Invader, le papa des robots, figure incontournable du street art français. Du container à l’entrée par lequel vous serez obligés de pénétrer dans le noir, au Rubik’s cube géant, cette exposition vous invite à découvrir les Space Invaders… de l’intérieur.

« 1000, une exposition de Space Invader » à la Générale jusqu’au 2 juillet 2011.
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 20h30.

La Générale
14, avenue Parmentier
75011 Paris
France

Tout Hoosta Magazine est en ligne ici.
http://www.hoostamagazine.com/

01

Jui

fuckyeahbrutalism:

Monument, Villa-Lobos Park, Sao Paolo, Brazil
(Decio Tozzi, 1987)

fuckyeahbrutalism:

Monument, Villa-Lobos Park, Sao Paolo, Brazil

(Decio Tozzi, 1987)

22

Avr

Le miel et les abeilles!

Les toits de Paris recèlent des trésors de gourmandises!